décollation


décollation

décollation [ dekɔlasjɔ̃ ] n. f.
• 1227; lat. jurid. decollatio, de collum « cou »
Action de couper la tête (d'une personne). La décollation de saint Jean-Baptiste.

décollation nom féminin (bas latin decollatio, -onis) Vieux. Action de trancher le cou, de couper la tête. ● décollation (expressions) nom féminin (bas latin decollatio, -onis) Décollation de saint Jean-Baptiste, nom donné autrefois à la fête du martyre de ce saint, le 29 août.

⇒DÉCOLLATION, subst. fém.
Vx. [En parlant d'une pers.] Action de couper le cou. La décollation de saint Jean. Résultat de cette action. Payez! ou je vous mets dans ma poche avec supplice et décollation du cou et de la tête! (JARRY, Ubu, 1895, III, 4, p. 61) :
La vie est elle-même chose cruelle et ce n'est pas avoir fourni un argument contre la peine capitale de constater ce que personne ne nie, qu'une vision de décollation est une chose atroce.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 7, 1908-09, p. 29.
Spéc., MÉD. ,,Section du cou d'un fœtus mort, pratiquée in utero pour faciliter son extraction`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
Rem. Attesté ds GUÉRIN 1892, Lar. 19e-Lar. encyclop. QUILLET 1965.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1227 le decolation saint Jehan (Arch. de l'Etat à Gand, pièce 25 ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. decollatio « décapitation ». Fréq. abs. littér. :18.

décollation [dekɔlɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1227; lat. jurid. decollatio, de decollare. → 1. Décoller.
1 Vx ou littér. Didact. Action de couper la tête, décapitation. || Le supplice de la décollation.
1 Une tapisserie de la décollation de saint Jean-Baptiste.
Mme de Sévigné, Lettres, 587, in Littré.
1.1 Et je lui vouai ce culte que je garde encore peut-être huit ans après sa décollation. Durant le temps qui va du meurtre à la mort, Pilorge devint plus grand que moi. Pensant aussi à sa vie tranchée, à son corps pourrissant, c'est quand je pus dire : « Pauvr' môme », que je l'aimai.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 159.
Chir. Opération qui consiste à sectionner le cou d'un fœtus mort pour rendre son extraction possible.
2 Fait d'être décapité.
2 Entre deux gares, sans explications, le train ralentit, puis s'immobilise. Des têtes surgissent brusquement par les portières; celles de droite doivent aussitôt rentrer dans leur coquille, sous peine de décollation, car un train en sens inverse passe (…)
R. Queneau, le Chiendent, p. 24.
3 Rare et littér. (emploi d'auteur). Coupure, section résultant de la décapitation.
3 (…) un petit saxe sans tête qui devait être à l'origine un ange musicien était devenu par l'agrandissement des ombres portées, par le vif éclat que la lumière donnait aux brisures de sa décollation, une sorte d'oiseau des îles (…)
J. Giono, le Hussard sur le toit, p. 142.
REM. L'homonyme décollation, de 2. décoller, est attesté isolément au sens de « décollement » (emploi métaphorique) : || « cette décollation d'une glu subtile » (Jean Genet, Miracle de la rose, p. 139).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décollation — DÉCOLLATION. s. fém. (On prononce les L.) Action par laquelle on coupe le cou. Ce mot n est en usage que pour signifier le martyre de Saint Jean Baptiste. La décollation de Saint Jean …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • decollation — Decollation. s. f. Action par laquelle on coupe le cou. Ce mot n est en usage que pour signifier le martyre de saint Jean Baptiste. La Decollation de saint Jean …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Decollation — De col*la tion, n. [L. decollatio: cf. F. d[ e]collation.] 1. The act of beheading or state of one beheaded; especially used of the execution of St. John the Baptist. [1913 Webster] 2. A painting representing the beheading of a saint or martyr,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Decollation — (vom lat. collum, Hals), Enthauptung; decolliren, enthaupten; in der Chemie Glasröhren durch glühenden Drath, brennenden Terpentinfaden etc. absprengen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Décollation — Décapitation Découverte du corps décapité du tyran Holopherne, dans sa tente de campement (thème de peinture : Judith et Holopherne) de Botticelli (il en peignit deux sur le thème) La décapitation est une méthode d’exécution consistant à… …   Wikipédia en Français

  • DÉCOLLATION — n. f. Action de trancher le cou. La décollation de saint Jean Baptiste. Le supplice de la décollation …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • décollation — (dé ko la sion ; l Académie dit qu on prononce les deux ll ; mais cette prononciation, qui n est pas en rapport avec celle de décoller, n est pas non plus de l usage le plus fréquent) s. f. Action de décoller, de couper le cou. •   Icare… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • decollation — ˌdēˌkäˈlāshən noun ( s) Etymology: Middle English decollacioun, from Late Latin decollation , decollatio, from Latin decollatus + ion , io ion : decapitation the feast of the decollation of St. John the Baptist is August 29 …   Useful english dictionary

  • DÉCOLLATION — s. f. (On prononce les L.) Action par laquelle on coupe le cou. Ce mot n est guère en usage que pour désigner Le martyre de saint Jean Baptiste. La décollation de saint Jean …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • decollation — išrūšiavimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. decollation; deleaving; placement vok. Aussortieren, n rus. рассортировка, f pranc. triage classification, m …   Automatikos terminų žodynas


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.